Son arrivée à la scène

Samia Orosemane a grandi à Clichy-sous-Bois en région parisienne.

Au collège, elle découvre Molière et tombe amoureuse du théâtre qu’elle voit comme un vecteur de belles morales. Dès lors, sa passion ne la quitte plus et la toute jeune Samia se promet d’en faire son métier. Elle l’étudie et la pratique d’abord à l’école, puis intègre le Conservatoire de Paris après le Bac.

Commence alors sa douce ascension vers le succès qu’elle connait aujourd’hui.

Des idées plein la tête et une envie d’entreprendre, Samia enchaine les projets plus fous les uns que les autres.

Samia et les 40 comiques

Elle monte en 2009 le spectacle « Samia et les 40 comiques ». Un plateau humoristique métissé et sans vulgarité pour réunir la famille autour d’un spectacle drôle et respectueux.

Ainsi, elle met sur le devant la scène et fait découvrir au public européen, des artistes de talent en qui elle croit, mais aussi des humoristes confirmés tels que Booder, Charlotte Gabris, Majid des lascars gays, Candiie, Malik Bentalha, Shirley, Mamane, Kamel le magicien, et beaucoup d’autres…

L’humoriste et ami Phil Darwin, sera le premier a faire appel à elle en solo, pour sa première partie.
Depuis, Samia sillonne les routes de France, d’Europe, et d’Afrique à la rencontre de son public. De Paris à Abidjan, en passant par Bruxelles, Genève, Montréal, Alger, Tunis, elle joue et adapte son spectacle afin de maintenir cette connivence avec son public qui fait sa particularité et qu’elle aime tant.

Plus récemment elle relève le pari fou d’organiser seule le premier festival du rire sur l’île natale de ses parents.

Festival du rire de Djerba

Samia Orosemane, est née en France de parents tunisiens.
Fière de ses origines, elle décide d’organiser le premier festival du rire à Djerba en août 2014. Une première qui a connu un grand succès et qui pousse l’artiste à reconduire cet évènement tant demandé par le public. Un public tunisien qui l’aime et qui la réclame sur les scènes du pays depuis ses passages dans des émissions de grandes audiences à la TV Tunisienne.

Ce festival qui réunira plusieurs humoristes, vise à rassembler autour du rire, aussi bien les tunisiens résidant en Tunisie, les « zimmigrés » que les touristes francophones venus passer leurs vacances sur l’île.

Une occasion de partager un moment convivial en famille ou entre amis, mais aussi de véhiculer dans les pays francophones l’image d’une Tunisie nouvelle. Cette Tunisie d’après révolution qui est loin d’être chaotique ou dangereuse.

 

Une vidéo qui fait le buzz

Excédée par la succession d’attentats qui s’abattent sur le monde, et qui s’avèrent être l’œuvre de pseudos « Djihadistes », Samia décide de pousser un coup gueule. Elle fait alors une vidéo humoristique où elle demande aux « Islamistes, intégristes, djihadistes, pianistes, cyclistes » d’arrêter de se cacher derrière l’Islam pour commettre leurs méfaits et de « changer de religion ».

Cette vidéo repartagée après l’attaque du journal Charlie Hebdo prendra alors tout son sens pour les français et elle fera le buzz.

Les plateaux télé, les radios et les journaux se l’arrachent pour en savoir plus sur cette artiste drôle et porteuse d’un message intelligent!